Sédation, euthanasie, suicide assisté : clarifier les termes du débat et préciser les enjeux des mois à venir

Bernard Devalois

MĂ©decin, responsable du service de MĂ©decine Palliative, CHRD Pontoise.

Le rapport Sicard remis au PrĂ©sident de la RĂ©publique en dĂ©cembre dernier et la rĂ©cente prise de position du Conseil national de l’Ordre des MĂ©decins ont semĂ© un certain trouble. AprĂšs la prochaine . . . → Read More: SĂ©dation, euthanasie, suicide assistĂ© : clarifier les termes du dĂ©bat et prĂ©ciser les enjeux des mois Ă  venir

C’est le regard de l’autre qui conditionne notre dignitĂ©

Christophe Trivalle

MĂ©decin

 

PlutĂŽt que de fin de vie, il faut parler de fins de vie au pluriel. En effet, chaque dĂ©cĂšs est diffĂ©rent. Lorsque l’on demande aux gens oĂč et comment ceux-ci voudraient mourir, la rĂ©ponse est « chez moi, entourĂ© des miens et sans souffrance ».

Mais il s’agit d’une vision . . . → Read More: C’est le regard de l’autre qui conditionne notre dignitĂ©

Fins de vies : L’amour et la Mort.

VĂ©ronique Normand

KinĂ©sithĂ©rapeute J’ai vu le film Amour de Mickael Haneke , sorti le 24 octobre 2012 . Il ne s’agit pas, pour moi, que d’un geste d’amour, ou alors un geste d’amour Ă©puisĂ©. Il s’agit d’une euthanasie par Ă©puisement; un aveu de sans secours possible. Un arrĂȘt des appels au secours auxquels on . . . → Read More: Fins de vies : L’amour et la Mort.

Amender la loi dans le sens de la dĂ©pĂ©nalisation de l’euthanasie ?

Francis Gold

Professeur de pédiatrie, AP-HP

 

Faudrait-il amender la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et Ă  la fin de vie dans le sens de la dĂ©pĂ©nalisation conditionnelle de l’acte d’euthanasie ?

Fait rarissime, la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et Ă  la fin de . . . → Read More: Amender la loi dans le sens de la dĂ©pĂ©nalisation de l’euthanasie ?

Le suicide assisté emprunté à la Suisse est-il transposable à la France ?

Note du Groupe de travail « Éthique, droit et santé »

 

Parmi les idĂ©es avancĂ©es ici et lĂ  pour lĂ©galiser le suicide assistĂ© on entend parfois qu’il serait bon de s’inspirer de la lĂ©gislation suisse.

En Suisse entre le mĂ©decin prescripteur et le suicidant une association militant pour le suicide assistĂ© s’interpose pour donner le . . . → Read More: Le suicide assistĂ© empruntĂ© Ă  la Suisse est-il transposable Ă  la France ?

Se laisser interroger par l’idĂ©e du suicide assistĂ©

Carole Froucht

 

« Quelques heures de printemps » du rĂ©alisateur StĂ©phane BrizĂ© ne restera sans doute pas dans les mĂ©moires des cinĂ©phile comme un film majeur mais il suscite nĂ©anmoins l’intĂ©rĂȘt et la sympathie. Voila un film intelligent, conçu par un rĂ©alisateur impliquĂ© et consciencieux, et soutenu par des acteurs excellents : un Vincent Lindon on . . . → Read More: Se laisser interroger par l’idĂ©e du suicide assistĂ©

Le suicide assisté en débat ? Que peut-on en dire ?

GĂ©rard Courtois

Directeur GĂ©nĂ©ral d’association pour personnes polyhandicapĂ©es

 

Le film Quelques heures de printemps est d’ores et dĂ©jĂ  saluĂ© pour la force de l’histoire, pour la qualitĂ© des acteurs Ă  transmettre les ressentis, Ce long mĂ©trage est intense, fort en Ă©motions, dramatique aussi avec ce poids des sentiments tus.

Si la . . . → Read More: Le suicide assistĂ© en dĂ©bat ? Que peut-on en dire ?

Plusieurs observations Ă  propos de « Quelques heures de printemps »

 Marcela Gargiulo Psychologue clinicienne, Institut de Myologie et DĂ©partement de GĂ©nĂ©tique, Groupe hospitalier PitiĂ©-SalpĂȘtriĂšre, AP-HP, AP-HP, MCU universitĂ© Paris Descartes, Laboratoire de Psychologie Clinique et Psychopathologie

Alexandra Durr Docteur en neurogĂ©nĂ©tique, Centre de rĂ©fĂ©rence,  dĂ©partement de gĂ©nĂ©tique, Groupe hospitalier PitiĂ©-SalpĂȘtriĂšre, AP-HP

Martine Frischmann Psychologue clinicienne, ancienne psychologue conseil AFM)

Rebeca Majter Psychanalyste, coordinatrice . . . → Read More: Plusieurs observations Ă  propos de « Quelques heures de printemps »

Peut-on assister au suicide ?

Nicole PĂ©licier

Psychiatre, HÎpital européen Georges Pompidou, AP-HP

 

Un huis clos, Ă  la fois banal et hors norme

 

Quelques heures de printemps, en salle le 19 septembre 2012, est un film de StĂ©phane BrizĂ©, avec Vincent Lindon et HĂ©lĂšne Vincent, dont la justesse de ton, cris et silences, fera l’effet, dans l’Ă©motion . . . → Read More: Peut-on assister au suicide ?

Choisir sa mort et la mettre en scĂšne

Bernard Devalois

MĂ©decin responsable de l’unitĂ© de soins palliatifs, centre hospitalier de Pontoise

 

 

Quelques heures de printemps est d’abord un bon film : une bonne histoire, des acteurs remarquables, une rĂ©alisation talentueuse. Pour un mĂ©decin de soins palliatifs, engagĂ© depuis longtemps contre l’idĂ©e d’une lĂ©galisation des pratiques regroupĂ©es sous le terme inappropriĂ© . . . → Read More: Choisir sa mort et la mettre en scĂšne